L’Aloès est une plante à fleurs de la famille des liliacées, appartenant à l’espèce des plantes grasses ou succulentes. Ses feuilles charnues et cassantes ornées de piquants, poussent en rosette spiralée autour de la tige.

La feuille d’aloès contient dans son épaisseur une sorte de tissu cellulaire spongieux, capable de stocker l’eau filtrée par les racines et les feuilles. Le métabolisme de la plante transforme cette eau en gel amer et translucide si apprécié pour ses propriétés exceptionnelles.

 

Il existe plus de 300 espèces d’aloès répertoriées de par le monde. On trouve cette plante à l’état sauvage dans la plupart des régions tropicales ou subtropicales, et on la trouve également dans le sud de l’Europe. Mais c’est essentiellement la pulpe contenue dans les longues feuilles ornées de piquants de l’ALOE VERA BARDENSIS MILLER, que l’on utilise pour les soins de beauté, d’hygiène et de santé.

Les vertus médicinales de l’aloès sont connues depuis toujours par des peuples très différents, appartenant à toutes les civilisations de la terre.

Petite expérience pour se rendre compte des surprenantes capacités de survie de l’aloès :

Entaillez une feuille fraîche d’Aloe Vera sur pied, et vous découvrirez avec quelle rapidité la plante se guérit elle-même. D’abord, vous voyez apparaître à l’endroit de la coupure un suintement liquide qui en quelques minutes, se transforme en une nouvelle peau cicatrisant rapidement la blessure.

De même, un aloès déterré et abandonné à la chaleur, résistera durant des mois et gardera intactes ses facultés vitales, prêt à reverdir une fois replanté et arrosé.

La réputation des vertus de l’aloès est acquise depuis bien longtemps sur tous les continents, mais comme le procédé de stabilisation du gel frais actif de l’aloès n’était pas connu, on se contentait en Europe de l’utiliser comme laxatif ou vermifuge sous forme de gomme ou d’extrait séché réduit en poudre.

La pulpe fraîche de l’Aloe Vera Barbadensis peut être utilisée en usage interne comme en usage externe. Elle fait partie de l’assortiment des premiers soins en cas de coups de soleil, de brûlures, d’irradiations ou de blessures légères diverses.

Dans de nombreux pays, des athlètes utilisent l’Aloe Vera pour prévenir et soigner entorses, foulures, tendinites ou autres blessures légères. Certains sportifs le consomment comme stimulant naturel, sans risquer les sanctions d’un contrôle antidopage. Les femmes l’utilisent en masques de beauté, en crèmes de jouvence, en shampooings et lotions capillaires…

Dans tous les cas plante de premiers soins, l’Aloe Vera peut intervenir favorablement en traitement de fond de l’hépatite, de l’asthme, du diabète et maladies de la peau.

On trouve de tout sur le marché de l’Aloes, il est primordial de comparer  :